Les ateliers A qui appartient l’école ? ont commencé.  Voici la chronique de nos savoirs

Le calendrier des ateliers

1694-protecteur-élève-2

Pour régler un problème  à l’école de nos enfants nous devons d’abord nous adresser aux personnes concernées puis à la direction de l’école. Si rien n’a abouti, nous pouvons nous tourner vers le ou la responsable du traitement des plaintes, puis au protecteur ou à la protectrice de l’élève de notre Commission scolaire.

Nous devons absolument documenter toutes nos démarches. Par exemple :
– Inscrire les rendez-vous avec les personnes concernées dans nos agendas pour en conserver des traces.
– Noter les résultats de nos entrevues avec les personnes concernées

La protectrice ou le protecteur de l’élève est une personne indépendante de la Commission scolaire. Cela garantit son objectivité et son impartialité.
La protectrice ou le protecteur de l’élève existe pour que les parents ou les élèves puissent exercer leur droit à la plainte et à un traitement équitable.
La protectrice ou le protecteur de l’élève peut expliquer le fonctionnement du processus des plaintes, elle ou il peut donner des conseils sur les démarches à effectuer.
Les élèves ne peuvent pas subir les conséquences d’un dépôt de plainte. C’est interdit et si cela se produisait les auteur-e-s seraient sanctionné-e-s.

La protectrice ou le protecteur de l’élève :
À la Commission scolaire Marguerite Bourgeoys
À la Commission scolaire de Montréal