Lire aussi l’article « des parents se forment à l’éducation inclusive« .

Le 29 Février, le jour intercalaire de l’année 2012, nous nous sommes réunies pour faire notre premier jour de formation, que j’appelle aussi création, sur un sujet fort intéressant, justement un sujet fondamental qui touche la vie de nos jeunes à l’école.

Notre création parle d’une approche d’éducation inclusive à l’école qui comprend la co-responsabilité de tous les acteurs en éducation pour en faire une éducation juste pour tous les jeunes sans en exclure aucun quelque soit ses différences ou ses besoins.

Je me demandais, dans une société comme la nôtre au Canada et à Québec, comment nous pouvons traduire une approche d’éducation inclusive à l’école alors que tout le monde a le droit d’être à l’école, de même que l’école est obligatoire pour tous !

Toutefois, je comprends que l’école peut être accessible à tout le monde mais pourtant elle peut aussi être la cause d’une exclusion d’un certain nombre de personnes lorsque cette école n’exécute pas l’équité et l’égalité envers les personnes.

Exercer l’équité c’est comprendre les besoins, et donner une attention distinctive à une situation exacte, dans le respect des droits pour arriver à une situation égalitaire entre tous les élèves.

Comprendre deux grands mots comme l’équité et l’égalité ainsi que leur application dans nos écoles et nos programmes d’éducation est un projet qui veut la peine d’être découvert. C’est un projet qui mérite qu’on partage nos connaissances et notre expérience en tant que parents pour  contribuer tous au bien être de nos jeunes qui demandent d’être entendus, respecter et compris. C’est leur droit le plus élémentaire.

En tant que parent, je veux comprendre les enjeux, les situations, les lois et droits et les possibilités pour mener une réflexion et faire des demandes spécifiques à mon école, à une école du quartier et à toutes les écoles pour être un acteur efficace dans l’éducation de tous nos enfants.

Hamsa Al-Ashi